La prodige française, licenciée à Saint-Denis, s’impose au Championnat d’Europe en simple des moins de 21 ans.

Son objectif reste les JO de Paris 2024.

  La vie de Prithika Pavade a basculé depuis de longs mois dans une autre dimension. La surdouée du tennis de table français compte déjà 13 titres de championne de France et sept médailles européennes à seulement 15 ans. À 12 ans, elle intégrait déjà l'équipe pro de Saint-Denis, en Pro A .

  Le 4 février dernier, lors du lancement de la semaine olympique, l'ado avait échangé des balles avec Roxana Maracineanu (ministre des sports), Jean-Michel Blanquer (ministre de l'éducation nationale) et Sophie Cluzel (secrétaire d'État en charge des personnes handicapées). Elle était associée à un certain Jean-Philippe Gatien, vice-champion olympique 1992 à qui elle rêve de succéder sur un podium lors des JO de Paris 2024.

 Celle qui a été initiée au ping par son père Vijayan, né en Inde, est membre de la première promotion « Génération 2024 ». Tout s'accélère autour de la jeune collégienne. « Mes copines me disent que je suis une star mais ce n'est pas vrai, s'amuse l'intéressée. Même si je sais que je suis une privilégiée, je ne le vis pas comme ça. J'ai aussi la chance d'être bien entourée. » Son entraîneur, qui l'a vue débuter au Bourget à 6 ans, fait partie de son cercle rapproché.

Prithika Pavade rêve au sommet lors de « ses » JO à Paris.